Assemblée Générale du RES : seul.e on va vite, ensemble on va loin

L’Assemblée Générale du RES a rassemblé une trentaine de membres et d’invités le 30 juin 2017 à Anvers. En introduction, deux projets du RES ont été présentés aux participants : FILGOOD et le projet RES Colombia.

Stéphane Marchand-Maillet a présenté FILGOOD, un dispositif de diagnostic et de promotion de la santé dans les écoles créées par MGEN et promu à l’international par le RES. Il a notamment été implanté en Belgique grâce à l’association Latitude Jeunes dont les représentants étaient présents lors de la réunion. Plus d’informations sur FILGOOD sont disponibles ici

Ensuite, Danaë Desplanques et Elisa Torrenegra ont fait un retour sur une semaine de formation qui a été organisée en février dernier en Colombie dans le cadre du projet RES Colombia. Ce projet a pour objectif de monter un programme de sensibilisation des jeunes âgés de 18 à 22 ans autour des enjeux liés à la solidarité et la protection sociale. Pour plus d’informations sur ce projet, cliquez ici

Côté réunion formelle, ce sont les rapports d’activités, financier, moral, etc. qui ont été adoptés. Dans son rapport moral et d’orientation, le Président Savignac a constaté que l’année 2016 avait permis au RES de confirmer sa place dans les sphères internationales de la santé et de l’éducation grâce à ses trois axes de travail : promotion de la santé à l’école, protection sociale solidaire et l’implication des jeunes. La présentation du rapport d’activités 2016 a permis de mettre en lumière plusieurs projets dont l’enquête internationale sur les risques psychosociaux, l’organisation d’ateliers sur la santé ou la protection sociale (Madagascar, Brésil, Côte d’Ivoire, Belgique…), le renforcement de la communication, la participation à des évènement internationaux ou l’accompagnement de plusieurs membres. Le rapport d’activités 2016 du RES est disponible dans son intégralité ici. 

Par ailleurs, la création d’un comité stratégique a été décidé par les membres de l’AG afin de plancher sur des questions importantes pour l’avenir du RES telles que le fonctionnement des instances, le système de cotisation ou la mesure d’impact des activités.

Cette réunion étant organisée dans le cadre des réunions statutaires de l’Association Internationale de la Mutualité, les participants ont eu l’occasion de suivre plusieurs séminaires et commissions de l’AIM notamment celles dédiées aux activités de la région Afrique et Amérique Latine.