Journée mondiale de la Couverture Sanitaire Universelle

Mutualistes et syndicalistes membres du RES se sont mobilisés le 12 décembre 2017 pour la journée mondiale de la couverture sanitaire universelle (CSU). Plus de dix témoignages de professionnels de l’éducation des USA, Madagascar, Gambie, RD Congo, France Mexique, Niger, Australie et Québec ont été recueillis, illustrés par un dessinateur et publiés sur les réseaux sociaux.

Cette campagne intitulée « Les enseignants se mobilisent pour la couverture sanitaire universelle », avait pour objectif de mettre en lumière les liens d’interdépendance entre système de santé et système éducatif et le rôle que peuvent jouer les professionnels de l’éducation pour l’extension de la couverture sanitaire. Cette action a été organisée dans le cadre d’une campagne mondiale pour la CSU soutenue par la UHC Coalition durant laquelle plus de 125 évènements ont été organisés dans le monde pour faire avancer l’accès aux soins pour tous.

Les témoignages des membres du RES sont publiés ci-dessous dans leur intégralité.

Christian CHEVALIER, Délégué général aux enjeux européens et internationaux, Unsa-Éducation

La santé des élèves et de leur famille est-elle importante pour leur réussite scolaire ?

Un enfant en bonne santé est un enfant qui réussit mieux à l’école, car son corps ne vient pas troubler ses apprentissages (malnutrition ou alimentation déséquilibrée, problèmes de dents, maladie chroniques, mauvaise vision…).

Selon vous, en quoi la couverture sanitaire universelle contribue-t-elle à un système éducatif de qualité ?

La bonne santé est un droit. Chacun, quel que soit son origine ou son territoire doit pouvoir y accéder gratuitement. La couverture sanitaire universelle qui protège chacun participe de la mis en œuvre d'outils de prévention permettant à tous les enfants d’être en bonne santé et donc à tous les élèves de mieux réussir.

En tant que professionnel de l’éducation, quel message souhaiteriez-vous porter pour la promotion d’une couverture sanitaire pour toutes et tous et de qualité ?

Chaque famille, accompagnée par les professionnels de santé, doit intégrer le fait que les questions de santé et de prévention constituent un enjeu majeur dès le plus jeune âge.  Ma santé, c’est aussi mon capital réussite !

Selon vous, quel est le rôle des professionnels de l’éducation dans le développement d’une couverture sanitaire solidaire ?

Les professionnels de l’éducation peuvent intégrer ces questions de prévention, d’éducation à la santé dans les apprentissages des élèves. Pour cela ils doivent être sensibilisés et accompagnés par des professionnels du secteur médical. En France ces personnels ne sont aujourd’hui pas en nombre suffisant pour mener leurs missions.

Augustin TUMBA NZUJI, Secrétaire Général de la FENECO/UNTC, République Démocratique du Congo

La santé de vos élèves et de leur famille est-elle importante pour leur réussite scolaire ?

Oui, la santé de nos élèves et de leur famille est importante pour leur réussite scolaire. D’une part, un élève en bonne santé est efficace dans son apprentissage à l’école, d’autre part, un problème de santé qui affecte un seul des membres de sa famille, affecte toute la famille.

En République Démocratique du Congo, nous avons lancé un projet de mutuelle des enseignants des écoles privées agréées ainsi que des élèves des écoles publiques et privées dénommée MUSEPA (Mutuelle de Santé des Enseignants des Ecoles Privées Agrées et élèves). 

C’est dans le but d’élargir la couverture en soins de santé qu’avec l’appui de la Mutuelle de Santé des enseignants du public (MESP), les organisations des enseignants, des parents d’élèves et des promoteurs d’écoles sont parvenus à mettre sur pied la MUSEPA. Ce projet a pour objectif de résoudre le problème d’accès aux soins des enseignants et élèves des écoles privées et de leur famille qui n’ont pas de couverture médicale, malgré l’obligation faite à leurs employeurs de s’exécuter.

En quoi le développement de la couverture sanitaire universelle pourrait contribuer à l’amélioration du système éducatif de votre pays ?

Le système éducatif de notre pays (RD Congo) pourrait être amélioré grâce au développement de la Couverture Sanitaire Universelle. Une Couverture Sanitaire Universelle émanant de l’Etat, une sorte de santé pour tous avec l’assurance de bénéficier d’une subvention de l’Etat pour la financer est un souhait d’un grand nombre de congolais.

Les enquêtes menées auprès des enseignants qui bénéficient d’une couverture maladie prouvent que ces derniers sont satisfaits. Ils sont en bonne santé et se font moins de soucis en cas de maladie dans leur famille. Cela assure la permanence dans leur lieu de travail et favorise aussi l’assiduité des élèves.

La santé n’est pas une fin en soi, c’est une des conditions nécessaires pour améliorer la condition enseignante et donc, la qualité de l’éducation ; elle contribue à maintenir les enseignants dans la profession.

En tant que professionnel de l’éducation, quel message souhaiteriez-vous envoyer à votre gouvernement pour la promotion d’une couverture sanitaire pour tous et de qualité ?

 A notre gouvernement, le message est d’accélérer le processus pour la réalisation de la Couverture Sanitaire Universelle, tout en garantissant des soins de santé de qualité par la conscientisation du personnel médical, l’amélioration de services dans les Formations Sanitaires, la qualité des bâtiments, la disponibilité des médicaments et des matériels médicaux, l’assurance de l’organisation d’un bon service d’urgence avec enfin un coût accessible à tous.

Pour un Etat soucieux du bien-être de sa population, le mieux serait d’investir dans ce domaine pour contribuer à sortir de nombreux citoyens du cycle de la pauvreté.

Selon vous, quel est le rôle des professionnels de l’éducation dans le développement d’une couverture sanitaire universelle?

Dans le développement d’une Couverture Sanitaire Universelle, le rôle des professionnels de l’éducation que nous sommes, serait :

  • de sensibiliser à la solidarité, à la prévention de certaines maladiesde
  • sensibiliser la population contre les abus (surconsommation...)
  • d’organiser et de cogérer des organisations mutualistes

Jean Paul Emile RAKOTOZAFY, Secrétaire Général de FEKRIMPAMA, Madagascar

La santé de vos élèves et de leur famille est-elle importante pour leur réussite scolaire ?

La santé est une question primordiale parce qu'elle constitue le capital fondamental pour tout investissement.

En quoi le développement de la couverture sanitaire universelle pourrait contribuer à l’amélioration du système éducatif de votre pays ?

La santé s’achète à prix d'or et les enfants des pauvres, c'est-à-dire de la majorité des citoyens de mon pays n'en bénéficient pas. Un enfant bien portant s'absente rarement et dispose de meilleures conditions psycho-physiologiques pour le travail intellectuel. De l'esprit sain dans un corps sain.

En tant que professionnel de l’éducation, quel message souhaiteriez-vous envoyer à votre gouvernement pour la promotion d’une couverture sanitaire pour tous et de qualité ?

En qualité de leader syndical, je réitère ici que nous, syndicats, nous sommes pour le recouvrement des frais des soins médicaux dans les hôpitaux publics. C’est à l’État de payer et non pas aux misérables citoyens qui sont en dessous du seuil de la pauvreté. Le remboursement des frais des soins médicaux par l’État pour les fonctionnaires et agents de l’État n’est que de la démagogie, des palabres. Les médicaments coûtent chers, il faut des privations pour pouvoir les acheter, et on attend jusqu'à deux ans pour le mandatement. La question de santé devrait être le dernier souci des enseignants et de leur famille si nous voulons vraiment une éducation de qualité, pilier d'un développement durable

Selon vous, quel est le rôle des professionnels de l’éducation dans le développement d’une couverture sanitaire universelle ?

La réponse est simple, il suffit de s'organiser, du moins pour le secteur de l’Éducation, au lieu et place de l’État, s'il se montre incompétent d'assurer une couverture sanitaire universelle.

Daniel B. Lafrenière, Secrétaire-trésorier, Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

La santé des élèves et de leur famille est-elle importante pour leur réussite scolaire ?

Un esprit sain dans un corps sain dit-on. Pour optimiser la capacité d’apprentissage, l’attention en classe et l’intérêt, les conditions socio-sanitaires ont un impact certain.

En quoi la couverture sanitaire universelle contribue-t-elle à un système éducatif de qualité ?

En absence de couverture universelle, des inégalités apparaissent ainsi que des carences importantes de santé.

Quel message souhaiteriez-vous transmettre pour la promotion d’une couverture sanitaire pour tous et de qualité ?

L’accessibilité, l’égalité et la qualité doivent être au cœur de nos préoccupations.

Selon vous, quel est le rôle des professionnels de l’éducation dans le développement d’une couverture sanitaire solidaire ?

Par le biais d’exemples intégrés dans la matière, d’échanges avec les parents, de vigilance et de revendications à teneurs sociales.

Almoustapha MOUSSA, Secrétaire Général du SYNAFEN, NIGER

La santé des élèves et de leur famille est-elle importante pour leur réussite scolaire ?

La santé de nos élèves est indispensable et primordiale car elle est la condition permettant toute activité d’ordre physique et ou mental. La santé permet à l’enfant d’être psychologiquement apte.

En quoi la couverture sanitaire universelle contribue-t-elle à un système éducatif de qualité ?

L’éducation et la Santé vont de pair, la couverture sanitaire universelle contribuera à améliorer l’aptitude des apprenants et maintenir la fréquentation et le temps scolaire. La CSU pourra profiter à notre pays si elle est accompagnée de la mise en place de centres de santé de proximité bien dotés en personnel qualifié.

Quel message souhaiteriez-vous transmettre pour la promotion d’une couverture sanitaire pour tous et de qualité ?

Le gouvernement doit revoir sa politique en matière de couverture sanitaire universelle en créant des centres de santé de proximité et en les dotant en personnel qualifié, produits de soin et matériel de qualité.

Selon vous, quel est le rôle des professionnels de l’éducation dans le développement d’une couverture sanitaire solidaire ?

Les professionnels de l’éducation ont un rôle éducatif, de sensibilisation à l’endroit des apprenants et de la population. Ils doivent être les moteurs de cette belle initiative, et mener un plaidoyer au niveau du gouvernement pour une couverture sanitaire universel dans tout le pays.

D'autres posters ont été publiés et sont disponibles ci-dessous. Tous sont téléchargeables dans la section Fichiers.