Burkina Faso - La Mutuelle des Professionnels de l'Education

Le Burkina-Faso

Le Burkina-Faso compte 18 millions d’habitants. En 2016, le PIB par habitant était de 640 $[1] et 43.87% de la population vivait sous le seuil de pauvreté avec moins de 1.25$ par jour. L’agriculture représente 32 % du PIB et occupe 80 % de la population active. C'est l'un des dix pays les moins développés du monde, avec un indice de développement humain de 0,402 en 2015[2]. Le Burkina Faso est membre de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Profil sanitaire

L’espérance de vie à la naissance est de 60 ans pour les hommes et de 61 ans pour les femmes. Le profil épidémiologique du pays est marqué par la persistance d’une forte charge de morbidité due aux endémo-épidémies y compris l’infection au VIH et par l’augmentation progressive du fardeau des maladies non transmissibles. Les principales maladies d’importance en santé publique sont le paludisme, les infections respiratoires aigües, la malnutrition, les maladies diarrhéiques, le VIH, le Sida, les IST, la tuberculose, la lèpre et les maladies tropicales négligées. L’accès aux soins est difficile dans ce pays qui souffre d’une grave pénurie d’agents de santé qualifiés (1 médecin/35.000 pers. en zone rurale), de l’insuffisance quantitative et qualitative des structures de soins ainsi que d’un approvisionnement limité de produits de santé. Les dépenses de santé représentent environ 5% du PIB. Les dépenses totales consacrées à la santé par habitant s’élèvent à 82$ par an dont 47% sont supportées directement par les ménages.

Couverture maladie

Il n’existe pas de mécanisme national de couverture maladie et 90% de la population vit sans assurance maladie. Cependant, plusieurs systèmes d’assurances maladie coexistent :

  • Pour le secteur formel : mutuelles professionnelles et assurance maladie offerte par l’employeur
  • Pour le secteur informel : mutuelles communautaires
  • Programmes de gratuité pour les soins maternels et infantiles

Le Burkina Faso est actuellement en phase d’opérationnalisation d’un projet d’Assurance Maladie Universelle (AMU). Ce dispositif vise la couverture sanitaire de toute la population. Une caisse nationale d’assurance maladie (CNAMU) a été créée.

Le paysage mutualiste au Burkina

Des études dénombrent 188 mutuelles fonctionnelles avec environ 100.000 adhérents et 250.000 bénéficiaires[3].

  • Il existe des mutuelles professionnelles qui regroupent des travailleurs d’une même institution ou entreprise. La cotisation est souvent obligatoire ou automatique et prélevée à la source.
  • Les mutuelles communautaires sont créées au niveau d’une localité ou d’une commune. Elles fonctionnent sur le principe du volontariat.

Quelques acteurs mutualistes notoires :

Focus sur les enseignant.es du Burkina-Faso

On recense environ 59.000 enseignants[4] du primaire et 14.000 du secondaire répartis sur tout le territoire du Burkina-Faso. Les enseignants gagnent en moyenne 120.000 FCFA/mois[5]. Ils dépensent en moyenne 50 872 FCFA par an pour les soins de santé. 75% des frais engagés pour les soins de santé sont issus des économies de la famille.

Les maladies les plus souvent traitées chez les enseignants sont :

  • Paludisme
  • Fièvre typhoïde
  • Affections respiratoires et cardiovasculaires

Selon une étude menée auprès de 1000 enseignants en 2013[6] par l'ONG ASMADE, 93% des professionnels de l'éducation sondés étaient prêts à s’affilier à une mutuelle de santé afin de réduire la charge budgétaire que représentent les soins de santé.  Le projet de mutuelle regroupe 14 des 15 syndicats de l'éducation du pays.

Objectif du projet

  1. Améliorer l’accès aux soins de santé des professionnels de l’éducation ainsi que leur famille
  2. Contribuer à la santé et au bien-être des personnels de l'éducation et permettre la continuité de l’activité professionnelle, garante de la qualité de l’enseignement

Bénéficiaires

Ce sont les travailleurs du Ministère de l'Education et de l'Alphabétisation, sur l’ensemble du territoire national (13 régions administratives, 45 provinces, 351 communes), représentant environ 356 000 personnes.

  • Enseignant·e·s  dans les classes
  • Écoles de formation du ministère  (ENEP)
  • Agent·e·s de l’administration centrale et déconcentrée (ministère, directions centrales) et déconcentrés, ainsi que leurs familles

Partenaires du projet

Le Réseau Education et Solidarité accompagne le Syndicat National des Enseignants Africains du Burkina-Faso dans ce projet de création d’une mutuelle depuis plusieurs années. Plusieurs partenaires ont été mobilisés afin de réunir toute l’expertise nécessaire. Les partenaires du projet sont :

  • 14 Syndicats de l’Education: SNEA-B, SNESS, SATEB, SNEP, SYNAPAGER, SYNATRAS, SYNATENF, SPESS, SYNAVS, FESEB, STAGE, SYNAPEP, MONEP, SYNATI
  • Réseau Education et Solidarité (RES – Belgique)
  • Programme d’Appui aux Stratégies Mutualistes de Santé (PASS – Côte d’Ivoire)
  • Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN – France)
  • Centrale des Syndicats du Québec (CSQ)
  • Mutualité Socialiste – Solidaris (Belgique)
  • Association Songui Manégré / Aide au Développement Endogène (ASMADE - Burkina)
  • Mutuelle des Agents de l'Administration des Douanes du Burkina-Faso (MAADO)
  • Fédération des Mutuelles Professionnelles du Burkina-Faso (FMP/B)
  • Société Ivoirienne de Gestion d'Expertise et de Management (SIGEM)
  • Gouvernement du Burkina Faso (Ministère en charge de la protection sociale ; MENA ; MINEFID)
  • Teachers Health (Australie)

Activités

Etude actuarielle

Une étude a été menée par ASMADE afin mesurer la faisabilité de créer une mutuelle des professionnels de l'éducation. Ces travaux ont permis de démontrer la faisabilité du projet et de la pertinence du modèle mutualiste pour atteindre l'objectif compte-tenu des conditions sanitaires, sociales, démographiques et organisationnelles de la population cible. Une révision de cette étude est en cours.

Ateliers techniques

Plusieurs ateliers technique ont été organisés avec les partenaires et les réprésentants de syndicats participants afin de construire un projet pérenne en mesure de répondre au mieux aux attentes des enseignants et des enseignantes du pays.

Atelier collaboratif, Ouagadougou, 2015

Atelier au Luxembourg en 2016

Atelier à Ouagadougou en Novembre 2016

Signature d'une convention avec le gouvernement du Burkina-Faso

Les partenaires du projet ont signé un accord-cadre avec le gouvernement du Burkina-Faso. Dans cet accord, les signataires reconnaissent l'importance dela création d'une mutuelle de santé pour les professionnels de l'éducation du Burkina-Faso.

Cérémonie de signature de l'accord-cadre avec le Gouvernement du Burkina-Faso, 2014

Préparation du lancement

En 2018, le projet a connu une accélération avec l'organisation de deux nouveaux ateliers qui ont rassemblé les 14 syndicats de l’éducation du Burkina-Faso  afin de préparer le lancement de la mutuelle nationale des professionnels de l’éducation. Les réunions avaient pour ambition d’avancer sur plusieurs éléments essentiels dont la définition de l’offre de la future mutuelle et la gestion de ses activités. Les réunions ont été animées par le Réseau Education et Solidarité et ont profité de la participation du Programme d’Appui aux Stratégies Mutualistes de Santé (PASS), du cabinet ivoirien SIGEM, de la MAADO et de la Fédération des mutuelles professionnelles du Burkina.

Compte-tenu de l’avancée des travaux, les partenaires du projet ont réitéré leur volonté de voir naître la mutuelle avant la fin de l’année 2018. Si un démarrage pilote est prévu à Ouagadougou, la mutuelle aura vocation à couvrir tout le territoire pour améliorer l’accès aux soins de santé de tous les professionnels de l’éducation du Burkina-Faso.

Photo de famille après un atelier technique à Ouagadougou, Août 2018

[1] Burkina Faso | Data sur donnees.banquemondiale.org (consulté le 3 mai 2017).

[2] A propos du Burkina Faso, sur Le PNUD au Burkina Faso (consulté le 3 mai 2017).

[3] Les mutuelles sociales au Burkina Faso : une passerelle pour l’assurance maladie universelle, RECMA, 2013

[4] Annuaire statistique De l’enseignement primaire 2015/2016, Ministère de l’éducation nationale

[5] Rapport Etude de faisabilité Mise en place d’une mutuelle de santé au profit des professionnels de l’éducation, RES, MGEN, solidaris, CSQ, ASMADE (2013)

[6] Rapport Etude de faisabilité Mise en place d’une mutuelle de santé au profit des professionnels de l’éducation, RES, MGEN, solidaris, CSQ, ASMADE (2013)